Ce rapport expose les faits qui ont marqué les activités de maintien de la paix des Nations unies depuis la parution du rapport précédent (voir ci-dessous), en particulier au regard de l'impact de la pandémie de COVID-19 sur le bon fonctionnement des opérations de maintien de la paix. Il met également l'accent sur les bénéfices de la création en 2019 du Département des opérations de paix et du Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix, sur la protection des civils et sur les nouvelles exigences de performance, d’évaluation et de formation des personnels des missions. Le détail de ce rapport est présenté plus largement dans la rubrique ONU de la Lettre d'Information de décembre 2020

Le Comité spécial des opérations de maintien de la paix des Nations unies (C-34) s’est réuni au mois de février 2020 pour entreprendre, conformément à son mandat, une étude d’ensemble « de toute la question des opérations de maintien de la paix sous tous leurs aspects ». Publié au mois de mai dans le sillage des échanges d’une séance plénière, le rapport final comporte quatre volets relatifs 1. aux questions d’organisation, 2. à l’examen du projet de rapport du groupe de travail plénier, 3. à l’adoption du rapport qui sera présenté à l’Assemblée générale et 4. aux propositions, recommandations et conclusions du C-34 destinées aux acteurs du maintien de la paix. Le rapport comporte également des observations et recommandations en lien avec l’initiative Action pour le maintien de la paix (A4P) du Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. Ces observations et recommandations sont reprises plus en détails dans une actualité du site de l'Observatoire Boutros-Ghali. 

Ce rapport expose les faits qui ont marqué les activités de maintien de la paix des Nations unies depuis la parution du rapport précédent (voir ci-dessous) et les questions que le Comité spécial des opérations de maintien de la paix (C-34) est invité à examiner. Il propose un bilan des réformes structurelles en cours à l'échelle du système et maintien de la paix, des progrès accomplis dans la mise en oeuvre de l'initiative Action pour le maintien de la paix (A4P), et des actions prises en faveur de la promotion de la place des femmes dans le maintien de la paix et en faveur de la protection des civils. 

Les sessions de fond du Comité spécial des opérations de maintien de la paix de février 2019 n'ayant pas abouti à un consensus, seul un projet de rapport a été établi. Pour vous informer sur les différents points de débat évoqués par les membres du Comité à cette occasion, nous vous invitons à consulter la rubrique ONU de la Lettre d'Information de l'Observatoire Boutros-Ghali de mars 2019.

Ce rapport expose les faits qui ont marqué les activités de maintien de la paix des Nations Unies depuis la parution du rapport précédent datant de 2017 et les questions que le Comité spécial des opérations de maintien de la paix (C-34) est invité à examiner. Il met particulièrement l'accent sur les opportunités que représente l'initiative Action pour le maintien de la paix (A4P), ainsi que les partenariats triangulaires et régionaux, tout en rappelant que "le maintien de la paix connaît une période de profonds changements, sur fond d’évolution des contextes, d’aggravation des menaces et de conjonctures politiques difficiles". Ce document dispose d'un additif (Suite donnée aux recommandations du Comité spécial des opérations de maintien de la paix) qui présente un tableau offrant une vue d’ensemble de l’application des recommandations formulées dans le rapport du Comité spécial sur les travaux de sa session de fond de 2018.

 

Observatoire Boutros-Ghali

  • Avenue des Arts 7-8, 1210 Bruxelles
    (depuis le 01/09/20)
  • +32 (0) 484 942 792 
    (depuis le 01/09/20)

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et vous recevrez chaque mois un récapitulatif de l'ensemble des publications et événements de l'Observatoire