Les Casques bleus, acteurs essentiels des opérations de maintien de la paix des Nations unies, récompensés d’ailleurs par un prix Nobel de la paix en 1988, sont à la croisée des chemins. Le contexte des conflits a changé. Le rôle des Casques bleus et plus largement des opérations de maintien de la paix (OMP) évolue donc également.

À l’occasion du 70e anniversaire de cette « entreprise des Nations unies » (entamée donc depuis 1948), l’ensemble des parties prenantes ont adopté une Déclaration d’engagements communs concernant les opérations de maintien de la paix des Nations unies intitulée : « Action pour le maintien de la paix » (A4P). Son principal objectif, d’après le Secrétaire général Antonio Guterres, est de « combler le fossé entre les aspirations et la réalité », en donnant aux opérations de maintien de la paix des objectifs plus réalistes, en rendant les missions plus fortes et plus sûres et en mobilisant un meilleur soutien politique en faveur de solutions politiques d’une part, et de forces bien équipées et bien entrainées d’autre part ».

Consulter la publication

Crédit photo : Photo MINUSCA/Hervé Serefio - Des officiers de police de la MINUSCA patrouillent à Bouar, en République centrafricaine, en août 2018.

Observatoire Boutros-Ghali

  • Chaussée de Louvain 4671030Bruxelles
  • +32 (0)2 241 84 20
  • +32 (0)2 245 19 33

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et vous recevrez chaque mois un récapitulatif de l'ensemble des publications et événements de l'Observatoire