8 décembre 2022

PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

C’est dans le sillage de la Conférence ministérielle de Paris sur le maintien de la paix en environnement francophone  (tenue à Paris en octobre 2016), que le ministère des Armées français, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ainsi que les ministères des Affaires étrangères canadien et belge, ont décidé de mettre sur pied l’ »Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix », afin de renforcer la contribution des pays francophones aux opérations de paix.

Après avoir assuré les trois premières années de pilotage de l’Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix, le Groupe de Recherche et d’Information sur la Paix et la Sécurité (GRIP), basé à Bruxelles, s’est vu attribuer la conduite de l’OBG pour une nouvelle phase de quatre années (2021-2024) suite à un marché public lancé par la Direction générale des relations internationales et stratégiques (DGRIS, France).

L’OIF, la Confédération suisse et la Fondation Konrad Adenauer (KAS) apportent également leur soutien financier à cette nouvelle phase. D’autres acteurs institutionnels viendront très probablement apporter leur contribution dans le futur et peuvent se joindre à l’initiative à tout moment. Les contributeurs qui souhaitent être davantage impliqués dans la coordination des activités et le dialogue stratégique avec notre équipe sont invités à nous contacter.

Par ailleurs, le GRIP peut compter sur le soutien actif d’un réseau de partenaires institutionnels et de diplomates, de praticiens et d’experts du maintien de la paix, des centres de formation au maintien de la paix, et de centres de recherches et d’autres organisations. Parmi lesquels, le CHESD(Kinshasa), l’EMP Bamako, et l’Université catholique de Louvain), avec lesquels l’OBG a tissé des liens étroits.

PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

client-image
client-image
client-image
client-image

PARTENAIRES SCIENTIFIQUES

client-image
client-image
client-image
client-image