La cérémonie de remise des armes au commandant du nouveau contingent de militaires, le Colonel Martin Prospère Bayemi, a eu lieu ce 24 août. Quatrième pays contributeur au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), avec 1 051 Camerounais sur les 12 791 soldats au 31 juillet 2018, le Cameroun déploie son cinquième contingent, élevant sa contribution à 1 100 soldats camerounais, dont 750 militaires et 350 gendarmes.

Le ministre de la Défense camerounais a saisi l’occasion pour interpeller les soldats sur la tolérance zéro qui sera appliquée pour tout acte d’indiscipline avéré. « Souvenez-vous en permanence que chacun de vous a signé un contrat individuel pour cette mission. Lequel lui confère des droits sur lesquels nous veillerons de près. Il exige également de lui le respect des obligations professionnelles liées à votre métier de soldat ».

Les gendarmes de ce cinquième contingent camerounais à la MINUSCA ont subi une formation de deux mois au Centre de perfectionnement aux techniques de maintien de l’ordre d’Awae, localité située à une vingtaine de kilomètre de Yaoundé.

 

Observatoire Boutros-Ghali

  • Chaussée de Louvain 4671030Bruxelles
  • +32 (0)2 241 84 20
  • +32 (0)2 245 19 33

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et vous recevrez chaque mois un récapitulatif de l'ensemble des publications et événements de l'Observatoire