L’Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix organise, en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le Département des opérations de maintien de la paix (DOMP) et le Département de l’appui aux missions (DAM) du Secrétariat des Nations unies, une table ronde le 25 octobre prochain, consacrée à l’initiative « Action pour le maintien de la paix » et aux implications attendues pour améliorer les opérations de paix.

Cette initiative a fait l’objet d’un point focus dans notre lettre d’information du mois de mai 2018. Cette table ronde a pour objectif de faciliter l’appropriation de ce processus de réforme en proposant un cadrage de ses grands enjeux, mobilisant des points de vue à la fois politiques, capacitaires, organisationnels et éthiques.

Les opérations de maintien de la paix se trouvent plus que jamais à la croisée des chemins et doivent s’adapter pour surmonter de multiples écueils afin de contribuer à une paix durable. L’évolution, au cours de la décennie, de l’environnement sécuritaire et politique dans lequel ces opérations sont déployées, a révélé en effet un déphasage manifeste entre le dispositif du maintien de la paix et les nouveaux types de défis auxquels il est confronté. Il s’agit notamment de l’évolution de la nature des conflits et de la montée des menaces complexes et asymétriques auxquelles les Casques bleus sont le plus souvent peu préparés. Les difficultés des acteurs du maintien de la paix à définir des stratégies adaptées de résolution des conflits tendent à orienter les opérations de paix vers une logique de « gestion des conflits », posant au passage la question de leur efficacité. Enfin, les opérations de maintien de la paix sont confrontées à l’insuffisance des ressources et du soutien politique nécessaires à l’accomplissement de leurs mandats.
 
S’inscrivant dans la suite et dans la complémentarité avec les initiatives qui l’ont précédée, (notamment le Rapport Brahimi de 2000, le Rapport HIPPO de 2015), l’initiative « Action pour le maintien de la paix » (A4P), lancée par le Secrétaire général des Nations unies, M. António Guterres, le 28 mars 2018, entend apporter des réponses à ces difficultés sur une base collaborative et concertée. L’initiative s’articule autour de trois objectifs d’action : primauté du politique, recentrage du maintien de la paix sur des attentes réalistes, renforcement et sécurisation des opérations de maintien de la paix par la mobilisation de forces bien équipées et structurées. Elle englobe aussi divers axes thématiques – consolidation de la paix, performance, approche axée sur les populations, partenariats et politique.
 
Le contenu de la Déclaration politique d’engagements communs, initiée par le Secrétaire général, et qui a fait l’objet de plusieurs consultations menées avec les États, les Organisations internationales, régionales et sous régionales, depuis le mois de juin 2018, sera présenté le 25 septembre 2018, en marge de l’Assemblée générale au cours d’une réunion plénière de haut niveau sur l’action en faveur du maintien de la paix. Le Secrétaire General sollicitera les Etats Membres à endosser formellement la Déclaration dans les semaines à venir, dans la perspective d’en faciliter la mise en œuvre.
 
En vue de rendre plus opérationnel l’initiative et de parvenir à une contribution par les représentants du plus grand nombre possible de pays francophones, l’Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), propose, en partenariat avec le Département des opérations de maintien de la paix (DOMP) et le Département de l'appui aux missions du Secrétariat des Nations unies (DAM), un séminaire consacré à l’information et au débat sur le thème : Mettre en œuvre l’initiative « Action pour le maintien de la paix » : le défi des partenariats et de la performance. 
 
Cette activité se tiendra le 25 octobre 2018 à New York, au siège des Nations unies et permettra une réflexion sur les grands enjeux du maintien de la paix de l’ONU, en mobilisant des points de vues politiques, capacitaires, organisationnels et éthiques, en s’appuyant sur un dialogue entre chercheurs, représentants du Secrétariat et des missions de terrain, nouveaux pays contributeurs et pays contributeurs à la pratique déjà confirmée.

Cette table ronde s'inscrit dans le cadre concret et opérationnel de la Déclaration d’engagements communs concernant les opérations de maintien de la paix, et de préciser l’étendue de la contribution francophone à la mise en œuvre des partenariats relatifs au maintien de la paix.

Les panels porteront sur les sujets suivants :

  • Le "Partenariat triangulaire" et le "Dialogue continu" : état des lieux et perspectives
     
  • Le renforcement des partenariats opérationnels sur le terrain 
     
  • Les défis en matière de performance et de formation des forces déployées sur le terrain
     
  • Vision stratégique de la Francophonie sur l’initiative « Action pour le maintien de la paix » : propositions de mise en œuvre de la Déclaration d’engagements communs au soutien des partenariats, de la formation et de la performance 

Observatoire Boutros-Ghali

  • Chaussée de Louvain 4671030Bruxelles
  • +32 (0)2 241 84 20
  • +32 (0)2 245 19 33

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et vous recevrez chaque mois un récapitulatif de l'ensemble des publications et événements de l'Observatoire