Initialement prévue en avril 2021 en Corée du Sud, la prochaine conférence ministérielle des Nations unies sur le maintien de la paix a été reportée aux 7 et 8 décembre 2021. Le pays hôte, la Corée du Sud, a fait savoir que les conditions sanitaires liées à la pandémie de COVID-19 étaient un obstacle à la bonne tenue de l’événement.

La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha a précisé que cette décision, prise lors de la troisième réunion du comité préparatoire, bénéficie du soutien de plusieurs pays membres de l'ONU qui y voient un choix « judicieux et prudent » et ont « promis de coopérer en vue d'une organisation couronnée de succès de la conférence ».

La Corée du Sud commémore en 2021 le 30e anniversaire de son adhésion à l'ONU, l’occasion de réaffirmer son attachement à la promotion de la paix internationale.

La conférence ministérielle des Nations unies sur le maintien de la paix est une réunion de haut niveau rassemblant les chefs de diplomatie et de défense des pays membres de l'ONU, ainsi que des experts civils et directeurs d'organisations internationales liées. Elle existe depuis 2014. L’édition 2019 s’était tenue au siège de l’ONU à New-York, en présence de représentants de plus de 130 Etats membres des Nations unies et d’organisations internationales, parmi lesquelles l’OIF – représentée par sa Représentante permanente à New York, l’Ambassadeur Narjess Saidane – et 57 pays appartenant à la Francophonie.

Crédit photo : UN Photo/Cia Pak

Observatoire Boutros-Ghali

  • Avenue des Arts 7-8, 1210 Bruxelles
    (depuis le 01/09/20)
  • +32 (0) 484 942 792 
    (depuis le 01/09/20)

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et vous recevrez chaque mois un récapitulatif de l'ensemble des publications et événements de l'Observatoire