Les sanctions du Conseil de sécurité figurent parmi les outils politiques les plus utilisés par les Nations unies pour faire face aux menaces et atteintes à la paix et la sécurité internationales. Ces sanctions jouent en effet un rôle essentiel dans les contextes de crises, et notamment dans les États fragilisés, confrontés à une rébellion ou à une crise de gouvernance, lorsqu’il s’agit de prévenir ou résoudre pacifiquement les conflits, en faisant prévaloir les processus politiques.

Le Conseil de sécurité a ainsi adopté, au cours des deux dernières décennies, des sanctions dans un large éventail de cas : entre autres, pour décourager des changements inconstitutionnels de gouvernement, consolider des accords de paix et protéger les civils, cibler les violations des droits humains et du droit international humanitaire, ou encore, lutter contre l’exploitation des ressources naturelles qui alimentent certains conflits armés...

Télécharger la publication

  • Auteur : Michel Luntumbue (GRIP/OBG)
     
  •  Crédit photo :  réunion en vidéoconférence des membres du Conseil de sécurité consacrée à la MONUSCO (6 octobre 2020 / UN Photo / Eskinder Debebe)

Observatoire Boutros-Ghali

  • Avenue des Arts 7-8, 1210 Bruxelles
    (depuis le 01/09/20)
  • +32 (0) 484 942 792 
    (depuis le 01/09/20)

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et vous recevrez chaque mois un récapitulatif de l'ensemble des publications et événements de l'Observatoire