Le Sénégal s’apprête à déployer 695 éléments à la MINUSMA, après quatre mois de formation et d’entraînement à l’école de Thiès.

L’école d’application de l’infanterie de Thiès est, à l’instar de l’école de maintien de la paix de Bamako, une école nationale à vocation régionale, et forme également du personnel issu des pays partenaires dans la sous-région.

Ce déploiement correspond à la première relève de la force d’intervention rapide, opérationnelle depuis environ un an. Ces soldats, qui ont reçu le drapeau national le 9 novembre à Thiès, seront déployés à Mopti, au centre du pays.

Le commandant du contingent, le Colonel Abdou Latif Camara, a affirmé : "Nous nous engageons dans le cadre de la MINUSMA pour aider ce pays frère à retrouver les normes sécuritaires. Nous sommes tous engagés à travailler pour le retour de la paix et la sécurité de ce pays et de la sous-région."

En septembre 2018, le Sénégal était le premier contributeur en troupes de police (avec 339 policiers), et quatrième pays contributeurs de troupes militaires (avec 1 082 soldats déployés).

Observatoire Boutros-Ghali

  • Chaussée de Louvain 4671030Bruxelles
  • +32 (0)2 241 84 20
  • +32 (0)2 245 19 33

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et vous recevrez chaque mois un récapitulatif de l'ensemble des publications et événements de l'Observatoire