L’Organisation de Nations unies fête cette année son 75e anniversaire. Du 22 au 26 septembre, plus d’une centaine de chefs d’États seront réunis, partiellement en présentiel à New York et par vidéoconférence (en raison des conditions particulières de pandémie) afin d’échanger sur le thème « L’avenir que nous voulons, les Nations unies dont nous avons besoin : réaffirmer notre engagement collectif en faveur du multilatéralisme – affronter la COVID-19 par une action multilatérale efficace ».

À cette occasion, le Professeur Michel Liégeois, membre de la direction scientifique de l’Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix, a accordé un entretien exclusif au quotidien belge Le Soir. Il propose un bilan des 75 ans d’activité de l’organisation internationale et s’interroge sur ses défis à venir.

Pour lui, il faut retenir avant tout que "le fait que cette organisation existe est précieux. Il n’y a pas de Plan B, pas d’organisation de rechange, c’est la seule organisation multilatérale universelle. "

Pour lire cet entretien dans son intégralité : « L’ONU, 75 ans de pressions et de conciliations », Le Soir, 22 septembre 2020.

Observatoire Boutros-Ghali

  • Avenue des Arts 7-8, 1210 Bruxelles
    (depuis le 01/09/20)
  • +32 (0) 484 942 792 
    (depuis le 01/09/20)

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et vous recevrez chaque mois un récapitulatif de l'ensemble des publications et événements de l'Observatoire