Selon un rapport confidentiel de l’International Truth and Justice Project administré par la Fundation of Human Rights, soumis aux Nations unies, d’anciens commandants sri lankais auraient été impliqués dans des exactions à la fin de la guerre civile contre les rebelles Tamil en 2009.

Le processus de contrôle onusien des anciens soldats sri lankais, impliqués dans la phase finale de la guerre civile, semble avoir échoué. Durant cette offensive militaire, des violations majeures du droit international humanitaire aurait été perpétrées, incluant des attaques ciblées contre des civils, des hôpitaux, ainsi que des meurtres extra-judiciaires.

Les Nations unies ont indiqué travailler avec le gouvernement sri lankais pour assurer que la sélection interne du pays soit conforme aux exigences onusiennes.

 

Observatoire Boutros-Ghali

  • Chaussée de Louvain 4671030Bruxelles
  • +32 (0)2 241 84 20
  • +32 (0)2 245 19 33

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et vous recevrez chaque mois un récapitulatif de l'ensemble des publications et événements de l'Observatoire