26 novembre 2022
AccueilBreveTéné Maïmouna Zoungrana, première lauréate du prix de la pionnière des Nations...

Téné Maïmouna Zoungrana, première lauréate du prix de la pionnière des Nations unies pour les femmes agents judiciaires et pénitentiaires

Le 7 juin 2022, lors d’une cérémonie officielle au siège des Nations unies à New York, le Chef de cabinet du Secrétaire général, Courtenay Rattray, a décerné le premier Prix de la Pionnière des Nations Unies pour les femmes agents judiciaires et agents pénitentiaires à la Burkinabée, Téné Maïmouna Zoungrana. Ce prix a été créé en 2022 par le Service judiciaire et pénitentiaire du Bureau de l’État de droit et des institutions de sécurité, qui fait partie du Département des opérations de paix des Nations unies. Au-delà du titre, ce prix vise à déconstruire les stéréotypes et préjugés de genre dans le domaine très masculin des institutions judiciaires et pénitentiaires.

Téné Maïmouna Zoungrana, a été engagée au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) entre 2014 et 2017 avant de reprendre du service en 2020. Elle travaille pour la démilitarisation du système pénitentiaire du pays et plus particulièrement dirige les activités d’intervention rapide et de contrôle des émeutes dans la prison de Ngaraba, à Bangui. Il s’agit de la principale prison de haute sécurité exclusivement pour hommes de la République centrafricaine. Dans ce contexte difficile, Téné Maïmouna Zoungrana a su se distinguer à travers diverses réalisations qui ont permis de réduire le nombre d’évasions des centres pénitenciers dans le pays et renforcer l’efficacité des prisons. Elle a notamment créé et formé une équipe d’intervention rapide composée seulement de femmes.

Dix autres candidates étaient nommées par leurs gouvernements respectifs pour le prix face à Mme Zoungrana. Ces femmes se distinguent toutes par leur contribution au travail quotidien des opérations de paix.

Plus de publications
- Advertisement -Observatoire

Dernières brèves

Le site de l’Observatoire fait peau neuve !

Bienvenue à tous et toutes sur le nouveau site de l’Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix ! À partir du 24 octobre 2022 le projet...

Un chercheur associé de l’OBG intervient devant le Conseil de Sécurité des Nations unies

Le 6 octobre 2022, le Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) a organisé sur proposition du Gabon, qui a la présidence du CSNU en...

L’adjudant-chef Kinda recompensée pour son travail au Mali avec le prix de la femme police de l’année de l’ONU

Le 31 août 2022, le Prix de la femme policière de l'année des Nations Unies a été décerné pour la 12ème fois. Il a été remis en...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici