8 décembre 2022

La contribution du renseignement et de l’information à la performance des OP : rôle et défis des JMAC

Le renseignement dans le cadre du maintien de la paix est un outil essentiel de la gestion et de la conduite opérationnelle des missions des Nations unies. Depuis 2005, l’Organisation dote ses opérations de paix (OP) de Centres conjoints d’analyse des missions (JMAC en anglais). L’apport de ces Centres à la performance des missions tient à la particularité des JMAC, composés de manière tripartite de personnels sous statut civil, policier et militaire. Leurs actions facilitent leur immersion au sein des populations et renforcent la confiance des habitants du territoire où la mission est engagée tout en consolidant les liens informels que les agents du JMAC peuvent nouer avec les organismes du renseignement militaire des États hôtes.

La collecte, l’analyse et le partage de l’information dans le cadre de ces Centres n’échappent cependant pas à certaines difficultés d’ordre doctrinal, structurel, fonctionnel et environnemental (contexte social, politique et culturel du pays hôte de l’opération). Ainsi, l’activité de renseignement des JMAC est souvent perçue par leurs homologues militaires comme un doublon des tâches de renseignement qu’ils mènent. Par ailleurs, des problèmes d’interculturalité émergent du fait de l’hétérogénéité du personnel des Centres.

Cette note a pour objectif d’interroger la nature des défis auxquels font face les JMAC et les voies et moyens de les surmonter, à partir notamment des expériences de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (minusma) et de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (monusco).

 

La contribution du renseignement et de l’information à la performance des OP : rôle et défis des JMAC

Plus de publications

Kourouma Oumar est consultant, chargé d'Enseignement, doctorant à la Faculté de Droit de Tanger (Maroc) et chercheur associé à l'Observatoire des études méditerranéennes. Il est titulaire d'un master 2 en Droit international-Relations internationales de l'Université Hassan II-Casablanca (Maroc), du diplôme de la Commission de droit international des Nations unies (Genève), du Certificat d'Advanced Studies de la Public School du Policy Center for the New South (Rabat) pour l'expertise en Geopolitical and Security Risks Analysis, Defense building, ancien auditeur de l'Académie de droit international (La Haye, Pays-Bas) et Lauréat de la bourse de l'Institut Max Planck (Luxembourg).

Ses travaux concernent les domaines de la Sécurité, la Géopolitique, l'Histoire, la Sociologie et la Théorie du Droit international et des Relations internationales en Afrique, ainsi que la Sociologie politique des démocratisations en Afrique francophone. Il coopère régulièrement avec des Think Tanks tels que le Policy Center for the New South et le Barcelona Center for International Affairs.

Plus de publications

Axel Augé est docteur en sociologie, maître de conférences aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (France) et habilité à diriger des recherches (HDR). Il est membre du centre de recherche des écoles de Saint-Cyr (Crec Saint-Cyr) et du Laboratoire interdisciplinaire de recherches en innovations sociétales (LIRIS EA 7481) à l'université de Rennes 2. Il occupe les fonctions d’enseignant-chercheur et de chef de filière à l’école spéciale militaire (ESM). Ses recherches portent sur les transformations socioculturelles du corps des officiers, la professionnalisation des armées au sud du Sahara et les opérations du maintien de la paix sous l’égide des Nations unies.

Axel Augé a mené plusieurs collaborations de recherches, d’enseignement et a organisé des séminaires internationaux avec des universités africaines. Il a collaboré avec le Democratic Centre for Security Sector Governance à Genève, DACF (Suisse), l’Organisation des Nations unies et l’OIF, antenne de New York. Directeur de plusieurs thèses d’étudiants africains, il est l’auteur de nombreuses publications dans le domaine de la sécurité, des armées et du maintien de la paix.

Suivez-nous

526FansJ'aime
506SuiveursSuivre
259AbonnésS'abonner

Dernières publications