26 novembre 2022
AccueilBreveLa Guinéenne Bintou Keita nommée à la tête de la MONUSCO

La Guinéenne Bintou Keita nommée à la tête de la MONUSCO

Mme Leila Zerrougui (Algérie) achève ce mois de janvier 2021 un mandat de trois ans, débuté en janvier 2018, en tant que Représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU (RSSG) et Cheffe de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).

C’est une autre femme, Mme Bintou Keita (Guinée) qui succèdera à Mme Leila Zerrougui en tant que RSSG et Cheffe de la MONUSCO, la plus importante opération de paix dans l’espace francophone. Mme Keita fera bénéficier la mission de 30 années d’expérience, principalement en Afrique subsaharienne, dans les domaines de la paix, la sécurité, le développement, l’humanitaire et les droits humains. Depuis janvier 2019, elle occupait le poste de Sous-Secrétaire générale pour l’Afrique au sein du Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix (DPPA) et du Département des opérations de paix (DPO) après avoir été Sous-Secrétaire générale aux opérations de maintien de la paix de novembre 2017 à décembre 2018.

Lors de sa dernière conférence de presse en tant que Cheffe de la MONUSCO, Leila Zerrougui a souligné les progrès accomplis par le pays au cours de son mandat, en particulier l’ « évolution positive» de la situation politique et les avancées en matière de représentativité des femmes au sein des instances décisionnelles. Elle a estimé que « Le Congo est un pays qui a les moyens de pouvoir s’en sortir » et a appelé les congolais à poursuivre les efforts pour faire avancer la paix. Séparément, dans un entretien avec Le Monde, elle a appelé à soumettre les chefs de guerre à la justice afin qu’ils répondent de leurs crimes tout en déplorant le retard pris dans la mise en place du programme de désarmement, démobilisation et réintégration (DDR).

Durant sa mission, Mme Zerrougui a été un soutien précieux de l’Observatoire Boutros Ghali du maintien de la paix, elle a participé à différents séminaires et a soutenu activement les objectifs de l’Observatoire. Nous la remercions chaleureusement d’avoir été à nos côtés pendant la durée de son mandat.

Crédits image : UN
Plus de publications
- Advertisement -Observatoire

Dernières brèves

Le site de l’Observatoire fait peau neuve !

Bienvenue à tous et toutes sur le nouveau site de l’Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix ! À partir du 24 octobre 2022 le projet...

Un chercheur associé de l’OBG intervient devant le Conseil de Sécurité des Nations unies

Le 6 octobre 2022, le Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) a organisé sur proposition du Gabon, qui a la présidence du CSNU en...

L’adjudant-chef Kinda recompensée pour son travail au Mali avec le prix de la femme police de l’année de l’ONU

Le 31 août 2022, le Prix de la femme policière de l'année des Nations Unies a été décerné pour la 12ème fois. Il a été remis en...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici