8 décembre 2022
AccueilBreveLa MINUSCA poursuit ses efforts malgré la pandémie

La MINUSCA poursuit ses efforts malgré la pandémie

Mankeur Ndiaye, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Centrafrique (RSSG) et chef de la MINUSCA, a publié une tribune dans le magazine Jeune Afrique le 23 avril pour affirmer que la Mission reste mobilisée aux côtés du peuple centrafricain malgré la pandémie de COVID-19. Cette tribune vise également à ne pas faire oublier les autres priorités de la Mission. En effet, il rappelle que la protection des civils, l’acheminement de l’aide humanitaire, la mise en œuvre de l’accord de paix et la tenue des élections restent des prérogatives essentielles de la Mission et que cette dernière continue à exercer son mandat malgré l’urgence pandémique. Toujours selon le RSSG, « en coordination avec le siège de l’ONU, à New York, la MINUSCA a donc dû réajuster son plan de contingence afin de s’adapter à ce contexte de crise sanitaire, tout en poursuivant l’exécution de son mandat ».

Pour preuve, la Mission a organisé de février à mars des séries d’atelier dans 8 arrondissements de Bangui et dans deux autres communes. À destination des maires, de leurs conseillers, des chefs quartiers et des délégués, ces ateliers avaient pour objectif de sensibiliser les acteurs locaux à l’importance du dialogue et de la cohésion sociale. Selon la Mission, cette campagne de sensibilisation a permis à « 400 autorités locales d’échanger sur les différents types de relations qui doivent exister entre elles, les leaders et responsables d’associations et la population ». Ces ateliers s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de paix de février 2019.

De plus, au cours du mois d’avril, la MINUSCA a accompagné le déploiement des forces centrafricaines dans la localité de Birao (Nord), à la suite des nombreux affrontements survenus depuis plusieurs mois dans le nord-est du pays. Entre autres, le 18 février dernier, des échauffourées entre la MINUSCA et le Front Populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) se sont soldés par un lourd bilan de 12 victimes du côté du FPRC.

Dans ce contexte marqué par la persistance de la violence, les Casques bleus zambiens ont assuré, le 9 avril, l’escorte de 142 éléments des FACA (Forces armées de Centrafrique). Selon la Mission, ce bataillon centrafricain remplacera les 50 soldats déjà déployés et « continuera de travailler au respect de la ‘’Zone sans armes’’ mise en œuvre à Birao depuis le 14 mars 2020. Leur mobilité améliorera également les patrouilles conjointes avec la Force de la MINUSCA, en renforçant les capacités opérationnelles ».

Crédits image : UN Photo/Herve Serefio

Plus de publications
- Advertisement -Observatoire

Dernières brèves

Le site de l’Observatoire fait peau neuve !

Bienvenue à tous et toutes sur le nouveau site de l’Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix ! À partir du 24 octobre 2022 le projet...

Un chercheur associé de l’OBG intervient devant le Conseil de Sécurité des Nations unies

Le 6 octobre 2022, le Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) a organisé sur proposition du Gabon, qui a la présidence du CSNU en...

L’adjudant-chef Kinda recompensée pour son travail au Mali avec le prix de la femme police de l’année de l’ONU

Le 31 août 2022, le Prix de la femme policière de l'année des Nations Unies a été décerné pour la 12ème fois. Il a été remis en...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici